Appel

Nous, les femmes, méritons de meilleures rentes

Le travail à temps partiel et les discriminations salariales conduisent, chez nous les femmes, à des rentes plus basses. Dans le 2e pilier tout particulièrement, où nos rentes ne représentent en moyenne qu’un tiers de celles des hommes. Prévoyance vieillesse 2020 s’attaque enfin à cette choquante inégalité. Notre travail rémunéré ainsi que notre travail familial non rémunéré généreront plus de rentes. Nous allons toutes en profiter, que nous ayons une caisse de pension ou pas, que nous soyons mariées ou pas.  

Une AVS solide est essentielle pour nous, les femmes

Nous vivons principalement de nos rentes AVS quand nous sommes à la retraite. C’est l’assurance vieillesse la plus avantageuse pour nous. Il n’y a que dans l’AVS que le travail familial non rémunéré est générateur de rentes. Si la réforme des retraites devait être refusée, l’AVS sombrerait dans une spirale de déficits. Ce qui est particulièrement dangereux pour nous. Nous ne pouvons pas nous permettre des réductions de rentes AVS, puisque beaucoup d’entre nous n’ont souvent ni caisse de pension, ni 3e pilier.  

Nous, les femmes, disons 2x OUI à Prévoyance vieillesse 2020, malgré la retraite à 65 ans

L’augmentation de l’âge de la retraite est une mesure qui nous touche durement. Mais puisqu’elle permet aux rentes AVS d’être assurées et que la Prévoyance vieillesse 2020 augmente nos rentes, la réforme est positive pour nous. Comme souvent à travers l’histoire, il en revient finalement à nous, les femmes, de faire la différence. Cette fois encore, nous ne nous désisterons pas. 

C’est pourquoi nous voterons ensemble 2x OUI le 24 septembre